Qui nous sommes

Notre mission

L’Opération Nez rouge est un organisme à but non lucratif qui valorise l’adoption d’un comportement responsable pour prévenir la conduite avec les facultés affaiblies.

L’organisme offre un service de raccompagnement bénévole dont les retombées locales profitent à la jeunesse et au sport amateur, ainsi que d’autres activités de sensibilisation.

Notre vision

Être un acteur de changement en matière de sensibilisation à la conduite avec les facultés affaiblies et contribuer à la sécurité routière en offrant des services flexibles et adaptés auprès de clientèles diverses, dont les retombées financières profiteront à la jeunesse et au sport amateur.

Nos valeurs

Faire preuve d’intégrité, de rigueur et d’adaptabilité en adoptant un mode de gestion
responsable dans une optique de pérennité et d’indépendance.

thumbnail

Engagement

S’engager à poursuivre les efforts de sensibilisation en offrant des services adaptés aux besoins avec respect et dévouement ainsi qu’en offrant une expérience enrichissante, tout en soutenant les communautés locales.

thumbnail

Coopération

Coopérer de façon concertée avec les bénévoles, les organisations locales et les partenaires du milieu dans un esprit d’ouverture, de confiance et de reconnaissance au bénéfice de la société

thumbnail

Responsabilisation

Faire confiance aux différentes parties prenantes en leur offrant de l'autonomie et des opportunités de développement, tout en appliquant une notion de responsabilité dans leurs actions et leurs décisions.

Une idée qui a fait du chemin

En 1984, Jean-Marie De Koninck, alors professeur de mathématiques et entraîneur de l'équipe de natation de l'Université Laval, cherchait une idée de financement originale afin de pouvoir offrir des bourses d'études aux étudiants et étudiantes-athlètes de l'Université Laval.

Un jour, à la fin de septembre 1984, au volant de sa voiture, il entend à la radio des statistiques effarantes sur les graves problèmes causés par la conduite avec les facultés affaiblies. On raconte notamment que plus de 50 % des accidents mortels sur les routes sont causés par des automobilistes ayant consommé de l'alcool.

Peu après, il entend un tenancier de bar raconter que ses clients et clientes, à trois heures du matin, ne veulent pas laisser leur voiture sur place et rentrer à la maison en taxi. C'est alors que lui vient l'idée de mettre à contribution ses 25 nageurs et nageuses pour offrir aux automobilistes ayant pris un verre de trop la possibilité d'aller les reconduire à leur domicile dans leur propre véhicule. Avec la collaboration du Service de police de la Ville de Québec et de la station de radio CHRC, la première Opération Nez rouge voit le jour du 13 au 23 décembre 1984.

Une idée qui a fait du chemin 1
Une idée qui a fait du chemin 2

D’une recherche de financement est née une vaste campagne de sécurité routière qui est à l'œuvre chaque hiver durant le temps des Fêtes, mais dont les bénéfices se font sentir toute l’année au sein de la population. Un service de raccompagnement maintenant bien connu qui marque son époque notamment grâce à son approche non moralisatrice et emplie d’humour. L’Opération Nez rouge n’encourage ni ne condamne : « Ne conduisez pas si vos facultés sont affaiblies », voilà le message qu'elle véhicule.

Depuis, l’Opération Nez rouge n’a cessé de grandir et de développer de nouveaux services visant à renforcer les effets de sa campagne de sensibilisation en sécurité routière. En plus d’offrir maintenant le service de raccompagnement dans des dizaines de communautés à travers le pays, l’Opération Nez rouge porte son message de sensibilisation dans les écoles et les entreprises grâce à divers programmes de sensibilisation comme la tournée Party sans Déraper ou encore C’est notre tournée!

L’Opération Nez rouge aujourd’hui…

Présente dans
7
provinces
Plus de
100
organismes
locaux
Près de
50 000
bénévoles
chaque année
Plus de
70 000
raccompagnements
chaque année